Qu’est-ce que la Storage Class Memory (SCM) ?

Storage Class Memory : une révolution pour les performances et la fiabilité

Qu’est-ce que la Storage Class Memory (SCM) ?

La Storage Class Memory (SCM) est un nouveau niveau de mémoire/stockage qui se situe en dessous de la mémoire DRAM et au-dessus de la mémoire flash NAND en termes de performance, d’endurance et de coût. 

Contrairement à la DRAM, la mémoire SCM est de nature persistante et conserve les données qui y sont inscrites après une mise hors tension.

Par rapport à la mémoire flash NAND, la mémoire SCM est beaucoup plus rapide en lecture comme en écriture. Contrairement à la NAND, la mémoire SCM résiste nettement mieux aux réécritures de données et présente une endurance bien supérieure. Outre ces avantages par rapport à la mémoire flash NAND, elle présente un coût par Go bien inférieur à celui de la mémoire DRAM. 

La mémoire SCM est donc, dans la hiérarchie des mémoires, le chaînon qui manquait entre la DRAM et la NAND pour apporter plus de performances et de fiabilité.

L’adressage de la SCM peut se faire selon la granularité en octets (comme la DRAM) ou au niveau du bloc (comme la flash NAND). Au départ, la mémoire SCM risque d’être utilisée pour la mise en cache de stockage haute performance ou pour accélérer des supports de stockage. Dans ce cas, la SCM sera accessible en tant que périphérique bloc. Les bases de données OLTP, OLAP et In-Memory comptent parmi les charges de travail majeures qui risquent de tirer parti de la latence plus faible, du débit supérieur et de la décharge d’UC offertes par la technologie SCM. 

Plus tard, les applications et les écosystèmes SE de nouvelle génération devraient exploiter l’adressabilité par octets et l’utiliser la SCM comme mémoire système/hôte. La principale différence par rapport à la DRAM tient à la persistance de la mémoire entre deux cycles d’alimentation. Grâce à la SCM qui conjugue la performance d’une mémoire et la persistance de l’état des données de la technologie flash NAND, les applications de nouvelle génération pourraient profiter de ces deux atouts et l’accélération des applications pourrait franchir un nouveau cap.

Cas d’utilisation de la mémoire SCM

La mémoire SCM peut être bénéfique pour la quasi-totalité des charges de travail exécutées sur une baie FlashArray//X. Il existe toutefois des applications caractérisées par leur sensibilité à la latence et l’importance des accès en lecture,   qui tireront encore davantage parti de l’augmentation des performances. La capacité d’exécution à une vitesse proche de celle de la mémoire, alliée à une endurance exceptionnelle et à la persistance des données en cas d’arrêt de l’alimentation, constituent la formule idéal pour les applications sensibles à la latence. Les charges de travail concernées sont, entre autres, les applications de trading, l’analytique, les applications utilisant un stockage DAS, les bases de données, etc.


En savoir plus

Fiche technique

Cache DirectMemory Pure Storage

Livre blanc

Déployer une mémoire SCM

+