Démystifions le développement d’applications modernes

Démystifions le développement d’applications modernes

On attend des applications logicielles modernes qu’elles gèrent des millions d’utilisateurs dans le monde entier, à la demande, et fonctionnent sur de multiples plateformes et environnements. Il leur faut également assurer une haute disponibilité et résister aux menaces croissantes en matière de cybersécurité. Enfin, elles doivent permettre aux entreprises d’innover et de s’adapter à l’évolution des conditions du marché.

Les applications modernes sont conçues pour favoriser l’évolutivité, la portabilité et la résilience. Elles donnent aux organisations la possibilité d’expérimenter et de concrétiser des idées à un rythme beaucoup plus rapide que les applications traditionnelles.

Le processus de développement d’applications modernes s’appuie sur des modes de livraison agiles, des pratiques de DevOps, une architecture modulaire, une sécurité intégrée et une infrastructure cloud pour permettre aux équipes de publier des applications sécurisées selon des cycles de développement accélérés. 

Voici tout ce que vous devez savoir sur le développement d’applications modernes, notamment en quoi il diffère des pratiques traditionnelles.

Applications modernes et traditionnelles

Les applications traditionnelles sont généralement des applications logicielles à niveau unique, basées sur une architecture étroitement intégrée, tous les composants étant regroupés dans une seule plateforme. Il n’y a pas de séparation claire entre les éléments de l’application. Une nouvelle publication est nécessaire à chaque mise à jour et des bogues dans l’un des composants affectent l’ensemble de l’application. Les applications traditionnelles sont généralement développées et installées sur le matériel physique, ce qui engendre des coûts plus importants et nécessite davantage de maintenance. 

Les applications modernes, en revanche, utilisent une architecture modulaire sous la forme de microservices qui permettent de développer les composants de manière indépendante. Chaque équipe s’occupe alors de l’élaboration d’un microservice spécifique en utilisant le langage de développement, la base de données et les bibliothèques les mieux adaptés à sa fonctionnalité. Les microservices sont publiés et mis à jour indépendamment les uns des autres, sans que cela affecte d’autres aspects de l’application. Ce modèle de développement permet de publier des versions plus rapidement et limite les arrêts de l’application.

Éléments fondamentaux du développement d’applications modernes

Les applications modernes sont conçues pour une grande variété de cas d’utilisation, mais elles reposent sur les mêmes principes de base. Intéressons-nous en détail à certains éléments fondamentaux du développement d’applications modernes.

Collaboration améliorée grâce à des pratiques agiles

Dans le cadre d’une approche de développement traditionnelle, les exigences sont collectées au début du processus. Les développeurs et les utilisateurs n’interagissent que très peu, voire pas du tout, jusqu’aux phases finales du projet. 

Par contre, les processus de développement agiles impliquent des itérations fréquentes et incrémentales lors de la conception, du développement et du déploiement. Cela permet de réagir facilement en cas d’évolution des exigences. Les équipes chargées du développement et des opérations, les parties prenantes et les utilisateurs travaillent dans un environnement collaboratif intégré et échangent constamment.

La collaboration continue au sein d’un environnement agile encourage les équipes à partager leurs idées et leurs solutions. Elles peuvent ainsi résoudre les problèmes plus rapidement et visualisent mieux les objectifs du projet tout au long des étapes du développement. 

Compatible DevOps

Le DevOps est une pratique qui fait partie de la culture du développement logiciel. Il intègre les tâches des équipes chargées du développement et des opérations informatiques afin d’accélérer le cycle de développement des applications. Cela passe par l’adoption de pratiques de développement logiciel agiles et itératives, l’automatisation et une culture de confiance et de cohésion entre les équipes. 

Les environnements DevOps incluent des outils d’intégration et de livraison/déploiement continus (CI/CD), une surveillance en temps réel, une gestion des configurations et des incidents et des solutions de cloud computing pour la prise en charge des microservices et des conteneurs. 

Les équipes chargées du développement s’assurent de livrer un logiciel robuste et sans erreur. Elles travaillent dans le cadre d’un cycle de publication continu avec les équipes chargées des opérations. Ces dernières veillent à ce que les développeurs disposent d’un environnement de travail favorisant l’innovation et un processus de développement des applications rapide.

Les pratiques de DevOps contribuent à éliminer les silos entre les équipes et à renforcer l’efficacité. Elles intègrent des outils d’automatisation pour gérer les builds, les tests, les configurations, le déploiement et la surveillance de l’environnement de développement. Les équipes peuvent ainsi trouver, diagnostiquer et résoudre les problèmes le plus rapidement possible.

Automatisation

Les applications modernes dépendent grandement de l’automatisation. En fait, les processus comme l’intégration/la livraison continues, les tests en continu, la surveillance des performances de l’application et le suivi de la sécurité sont tous automatisés. 

L’automatisation peut être utilisée pour vérifier le code et les processus de génération, exécuter des tests de fonctionnalité, de qualité, de couverture et de sécurité du code, et déployer automatiquement des applications dans des environnements intermédiaires et de production.

Des outils sont utilisés pour prendre en charge l’automatisation de bout en bout du pipeline de remise, y compris des activités opérationnelles comme la mise en service des machines et des serveurs virtuels, la configuration des réseaux et des pare-feu, et la surveillance des performances et de la sécurité des applications.

Par conséquent, l’automatisation permet d’assurer la cohérence, la rapidité, une plus grande précision et une meilleure fiabilité dans le développement d’applications modernes.

Intégration/développement continus (CI/CD)

Dans le développement d’applications modernes, le processus de CI/CD crée des pipelines pour tester et publier rapidement de petits incréments de code. Les équipes peuvent livrer plusieurs petites versions du code avec moins de défauts. En revanche, dans le développement d’applications traditionnelles, les équipes ne livrent généralement qu’une ou deux versions du code par an.

Les modifications apportées au code de l’application sont fusionnées dans un référentiel central, ce qui déclenche un processus de génération automatisé. Le processus de génération exécute également des tests d’intégration et de validation, ce qui permet aux développeurs d’identifier et de résoudre les bogues et les problèmes d’intégration au début du processus de développement. 

Le déploiement continu fait suite à l’intégration continue. Les modifications apportées au code sont déployées vers les environnements de test et de production. Le processus de CI/CD permet aux équipes chargées du développement d’intervenir en partant du principe que le code est stable et exempt d’erreurs tout au long de la chaîne de développement.

Utilisation de microservices, d’API et de conteneurs

Les applications modernes sont créées sur une structure qui comprend des microservices, des interfaces de programmation (API) normalisées et des conteneurs. 

Les microservices séparent les applications en services indépendants, faiblement couplés, qui peuvent être déployés individuellement. Cette architecture modulaire permet aux développeurs de faire évoluer ou de mettre à jour les applications sans interrompre les autres services.

Les applications modernes utilisent des datastores découplés avec un mappage un-à-un des microservices et des bases de données. Cela signifie que chaque microservice peut utiliser sa propre base de données spécifique, ce qui évite les goulets d’étranglement au niveau de la base de données centrale (un problème courant du développement monolithique traditionnel). 

Les API servent de passerelle pour interagir avec les microservices. Accessibles via HTTPS, elles permettent d’accéder aux données et fonctionnalités d’un microservice, mais aussi de réutiliser le code existant afin de réduire les efforts de développement et la surcharge des applications. 

Les conteneurs sont de petits packages logiciels qui fournissent l’environnement nécessaire au fonctionnement d’un microservice. Ils contiennent tout ce dont le microservice a besoin, y compris le code, le runtime, les outils système, les bibliothèques et les dépendances. Les conteneurs isolent les microservices de l’environnement qui les entoure afin de garantir des performances constantes dans tous les  environnements (intermédiaires et de développement, par exemple).

Développement à l’aide de l’architecture cloud

Dans le développement d’applications modernes, les applications sont séparées du matériel sous-jacent grâce aux technologies cloud. Le cloud prend en charge la virtualisation, les technologies sans serveur et les solutions en tant que service : logiciel en tant que service (SaaS), plateforme à la demande (PaaS) et Infrastructure-as-a-Service (IaaS), par exemple. Ces solutions fournissent une infrastructure évolutive et permettent d’éviter de mettre en place des environnements de développement avec du matériel physique. 

Les services basés sur le cloud peuvent fournir plusieurs ressources virtuelles pour le développement d’applications modernes, notamment des serveurs, une infrastructure réseau, du stockage, des processeurs et de la mémoire. En stockant les actifs et les ressources du projet dans le cloud, les processus de développement d’applications modernes permettent une meilleure collaboration entre les équipes et les parties prenantes.

Les applications modernes peuvent s’exécuter dans plusieurs environnements de cloud computing, notamment public, privé, hybride et multicloud. Les entreprises ont ainsi la possibilité de faire appel à plusieurs fournisseurs de cloud et de combiner les environnements selon leurs besoins. 

DevSecOps

L’approche DevSecOps étend le processus DevOps. On la désigne souvent sous le terme de « shift-left security »,  car elle permet d’intégrer la sécurité dès le début du processus de développement et d’en faire un élément essentiel de la conception de l’application. Par conséquent, la sécurité ne relève plus uniquement de la responsabilité de l’équipe de sécurité. 

L’approche DevSecOps introduit une automatisation accrue dans le pipeline de remise des logiciels, afin d’éliminer les vulnérabilités qui augmentent le risque d’attaques. La sécurité est intégrée au processus de développement à l’aide d’outils tels que des référentiels de code, des programmes de gestion des builds et des outils de déploiement. Les contrôles et les processus de sécurité sont appliqués à la fois au pipeline de développement et au logiciel mis en production via ce pipeline. 

Les pratiques de DevSecOps aident les équipes chargées du développement à éviter les retards dus aux processus de test et de résolution des problèmes à la fin d’un cycle de développement traditionnel. L’intégration de la sécurité dans le développement d’applications modernes aide les équipes à publier des logiciels plus rapidement, sans compromettre la sécurité. 

Solutions DevOps de Pure pour le développement d’applications modernes 

Les applications modernes favorisent l’innovation, réduisent les délais de commercialisation, diminuent le coût total de possession et améliorent la sécurité des applications. Les solutions DevOps de Pure Storage® peuvent vous aider à :

  • Accélérer votre pipeline CI/CD avec des environnements de développement en libre-service pour une mise sur le marché plus rapide.
  • Coder plus rapidement grâce à des environnements de développement en libre-service et une PaaS basée sur des conteneurs.
  • Utiliser une infrastructure sous forme de code (IaC) pour créer des processus automatisés et reproductibles pour la livraison continue.

Découvrez comment les solutions DevOps de Pure peuvent renforcer l’avantage concurrentiel de votre entreprise en soutenant votre pipeline CI/CD et vos pratiques de développement d’applications modernes.

800-379-7873 +44 2039741869 +43 720882474 +32 (0) 7 84 80 560 +33 1 83 76 42 54 +49 89 12089253 +353 1 485 4307 +39 02 9475 9422 +31 202457440 +46850541356 +45 2856 6610 +47 2195 4481 +351 210 006 108 +966112118066 +27 87551 7857 +34 51 889 8963 +41 43 505 28 17 +90 850 390 21 64 +971 4 5513176 +7 916 716 7308 +65 3158 0960 +603 2298 7123 +66 (0) 2624 0641 +84 43267 3630 +62 21235 84628 +852 3750 7835 +82 2 6001-3330 +886 2 8729 2111 +61 1800 983 289 +64 21 536 736 +55 11 2655-7370 +52 55 9171-1375 +56 2 2368-4581 +57 1 383-2387 +48 22 343 36 49
Votre navigateur n’est plus pris en charge !

Les anciens navigateurs présentent souvent des risques de sécurité. Pour profiter de la meilleure expérience possible sur notre site, passez à la dernière version de l’un des navigateurs suivants.