Qu’est-ce que le stockage en mode bloc ?

Qu’est-ce que le stockage en mode bloc ?

Dans le stockage en mode bloc, les données sont stockées dans des volumes de stockage bruts appelés « blocs ». Communément utilisé dans les environnements SAN et iSCSI et les disques locaux, chaque bloc peut fonctionner comme un disque dur autonome.

Un fichier de bloc est un type de fichier stocké dans des blocs. En général, les entreprises utilisent des fichiers de bloc quand elles ont besoin d’un transfert de données rapide, précis et efficace, par exemple pour extraire des informations d’une base de données. Les systèmes d’exploitation comme Linux et Windows peuvent accéder aux blocs via les protocoles Fibre Channel over Ethernet (FCoE), Fibre Channel ou iSCSI.

Comment fonctionne le stockage en mode bloc ?

Avec le stockage en mode bloc, chaque bloc contient un certain volume de données généralement compris entre 256 Ko et 4 Mo. Chaque bloc représente une portion d’un fichier, sans ordre hiérarchique spécifique. En fait, les données présentes dans un bloc et celles des blocs voisins peuvent n’avoir aucun lien entre elles.

Chaque bloc est doté d’un identifiant unique qui permet de le distinguer des autres blocs. Lorsqu’on veut récupérer un fichier, une application envoie une requête, et les blocs sont localisés et assemblés.

Les blocs ne contiennent aucune métadonnée en dehors de l’identifiant. Cela rend le stockage en mode bloc particulièrement efficace, puisque la quasi-totalité de la capacité de stockage du bloc est utilisée pour les données proprement dites. Il n’y a pas d’espace perdu. Le stockage en mode bloc est donc idéal pour les charges de travail nécessitant une évolution scale-up rapide et des performances élevées en lecture/écriture.

Exemples de stockage en mode bloc

Utilisé directement par un système d’exploitation et disponible sous forme de volumes, le stockage en mode bloc permet de prendre en charge des tâches très diverses. En fait, le stockage en mode bloc est le mode de stockage le plus utilisé pour la plupart des applications.

Voici quelques-uns de ses usages les plus courants :

  • Stockage de bases de données : une base de données contient généralement un grand nombre de tables où sont rassemblées des données. Les fichiers de bloc sont parfaits pour stocker ces données, puisqu’ils permettent d’y accéder rapidement. La vitesse étant essentielle pour une base de données, l’organisation des données en blocs est la meilleure des solutions.
  • Reprise après sinistre : en cas de sinistre, il est souvent nécessaire de restaurer les données depuis une sauvegarde. Les organisations utilisent fréquemment le stockage en mode bloc pour sauvegarder les données sous forme de blocs. Cela permet d’accélérer et de simplifier la restauration des données, sans perdre de temps à restaurer individuellement chaque fichier.
  • Applications critiques : les applications critiques, comme Oracle, Microsoft Exchange, SAP et Microsoft SharePoint, exigent une haute disponibilité et une excellente fiabilité. Le stockage en mode bloc permet de garantir la disponibilité permanente de ces applications du fait de la rapidité de lecture/écriture de ce type de stockage.

Trois avantages du stockage en mode bloc

Comme toute technologie, le stockage en mode bloc présente à la fois des avantages et des inconvénients. Cela dit, les avantages du stockage en mode bloc sont évidents : il est parfaitement adapté à un accès rapide et performant aux données.

Voici les trois principaux avantages du stockage en mode bloc :

  • Performance améliorée : le stockage en mode bloc permet généralement d’atteindre des performances supérieures à celles des autres modes de stockage, l’accès aux données étant plus rapide. La réduction de la latence ou du temps de réponse des applications est essentielle pour garantir que les performances souhaitées soient atteintes.
  • Possibilité d’apporter des modifications incrémentales : avec le stockage en mode bloc, il est possible de modifier un fichier sans supprimer toutes les données présentes, comme c’est le cas dans les systèmes de fichiers classiques. Par exemple, il est possible de remplacer, de supprimer ou d’insérer des blocs pour modifier le fichier. C’est donc la solution idéale pour les fichiers fréquemment mis à jour, comme ceux qu’utilisent les bases de données.
  • Fiabilité renforcée : le stockage en mode bloc permet de garantir la fiabilité permanente des applications critiques. En cas de panne, l’organisation pourra restaurer facilement et rapidement les données depuis un support de sauvegarde.

Trois inconvénients du stockage en mode bloc

Bien évidemment, le stockage en mode bloc a aussi des inconvénients. Indéniablement, il peut être plus coûteux que d’autres formes de stockage, et ce n’est pas la solution optimale pour certaines charges de travail.

Voici quelques-uns des inconvénients du stockage en mode bloc :

  • Coût plus élevé : le stockage en mode bloc peut être plus onéreux que d’autres types de stockage. Par exemple, l’achat et la maintenance d’un SAN peuvent représenter une dépense importante.
  • Complexité accrue : le stockage en mode bloc peut être plus compliqué à administrer que d’autres types de stockage. Par exemple, une formation supplémentaire et/ou une expérience approfondie peuvent être nécessaires pour garantir une gestion efficace.
  • Métadonnées limitées : contrairement à d’autres types de stockage, le stockage en mode bloc prend en charge un nombre restreint de métadonnées. Cela peut compliquer les opérations de suivi et de recherche dans les données stockées dans un système de stockage en mode bloc.

Stockage en mode bloc, stockage de fichiers ou stockage d’objets : quelle différence ?

Les trois types les plus courants de stockage de données sont le stockage en mode bloc, le stockage de fichiers et le stockage d’objets. Chaque solution a ses caractéristiques et ses limites propres. En d’autres termes, il n’existe pas de solution universelle pour les systèmes d’entreprise.

Les principales différences entre les trois types de stockage (bloc, fichier et objet) sont les suivantes :

  • Les systèmes de stockage en mode bloc sont utilisés pour stocker des fichiers volumineux accessibles de façon aléatoire. Cela concerne les bases de données, les journaux d’application et d’autres données qui ne sont pas stockées dans un système de fichiers.
  • Les systèmes de stockage de fichiers permettent de stocker des fichiers dont l’accès se fait généralement de façon séquentielle. Il s’agit des données utilisateur, des fichiers programme et des fichiers système. On utilise également des systèmes de fichiers pour stocker des fichiers-journaux et d’autres données transitoires.
  • Les systèmes de stockage d’objets sont utilisés pour stocker de grandes quantités de données non structurées dont l’accès est aléatoire. Il s’agit notamment de fichiers vidéo, audio et image, ainsi que des sauvegardes de bases de données et des archives.

Les atouts de Pure Storage

Alors que nous savons tous que les données prennent chaque jour plus d’importance, les solutions de stockage traditionnelles ne suffisent plus. Lentes et peu fiables, elles peuvent en plus être coûteuses.

Les solutions Pure Storage sont nettement préférables. Nos produits de stockage en mode bloc 100 % flash comme les baies FlashArray//C, FlashArray//X et FlashArray//XL, sont conçus dans un souci de performance, de simplicité et de fiabilité.

Composée uniquement de disques flash à la place des disques mécaniques, une baie 100 % flash apporte :

  • Rapidité : une lecture-écriture de mémoire et un accès plus rapides renforcent la performance et la vitesse.
  • Portabilité : comme les disques de stockage flash (SSD) sont beaucoup plus compacts que les disques durs classiques, la mémoire flash offre un rapport capacité/encombrement bien plus intéressant.
  • Durabilité : les disques de stockage flash sont plus résistants aux chocs et aux chutes que leurs équivalents mécaniques.

Pour en savoir plus sur la manière dont Pure Storage peut vous aider à tirer le meilleur parti de votre stockage en mode bloc, contactez-nous sans attendre.

800-379-7873 +44 2039741869 +43 720882474 +32 (0) 7 84 80 560 +33 1 83 76 42 54 +49 89 12089253 +353 1 485 4307 +39 02 9475 9422 +31 202457440 +46850541356 +45 2856 6610 +47 2195 4481 +351 210 006 108 +966112118066 +27 87551 7857 +34 51 889 8963 +41 43 505 28 17 +90 850 390 21 64 +971 4 5513176 +7 916 716 7308 +65 3158 0960 +603 2298 7123 +66 (0) 2624 0641 +84 43267 3630 +62 21235 84628 +852 3750 7835 +82 2 6001-3330 +886 2 8729 2111 +61 1800 983 289 +64 21 536 736 +55 11 2655-7370 +52 55 9171-1375 +56 2 2368-4581 +57 1 383-2387 +48 22 343 36 49
Votre navigateur n’est plus pris en charge !

Les anciens navigateurs présentent souvent des risques de sécurité. Pour profiter de la meilleure expérience possible sur notre site, passez à la dernière version de l’un des navigateurs suivants.