Une solution de stockage moderne pour les bases de données open source

Profitez de bases de données open source inspirées de la Modern Data Experience, qui offrent à vos équipes la rapidité, l’évolution, la simplicité et la résilience dont elles ont besoin. Et tout cela avec une expérience utilisateur de premier plan !

Privilégiez la rapidité et la simplicité avec l’open source

Améliorez les performances de vos applications et optimisez vos opérations sur les bases de données open source telles que MySQL, MongoDB, PostgreSQL ou autres. Les solutions Pure vous aident à stocker, protéger, gérer, consulter et faire évoluer vos données en toute simplicité. Et avec Evergreen™, vous évitez les interruptions et les coûts cachés.

Simple, rapide et fiable

Bénéficiez de performances hors pair pour vos applications open source grâce à la faible latence et à la disponibilité à 99,9999 % de la baie FlashArray, le tout adossé à une architecture NVMe 100 % flash. Assurez la continuité de vos opérations et protégez vos données stratégiques tout en surmontant les limites des technologies DAS pour améliorer vos résultats, accélérer votre prise de décisions et réduire la complexité.

Connecté au cloud

Simplifiez votre migration vers le multi-cloud grâce à une solution de stockage d’entreprise capable de prendre en charge les machines virtuelles et les bases de données open source Kubernetes. Misez sur une plateforme de données unifiée pour bénéficier d’une mobilité multi-cloud parfaitement transparente. Déployez et utilisez la solution de services de données Kubernetes Portworx en toute sérénité.

Une consommation flexible

Les bases de données open source vous procurent toute la flexibilité et toute l’évolutivité nécessaires à votre transformation numérique. Associez-les à une solution de stockage de données qui vous garantit un modèle de consommation flexible et une mobilité totale des données sans puiser lourdement dans votre capital ou vous exposer à un risque de sous-allocation.

Des perspectives et une planification optimales

Pour vos projets open source, évitez les problèmes de surallocation traditionnellement associés aux systèmes DAS. Avec le planificateur de charges Pure1 Meta alimenté par l’IA, ajustez à la perfection votre capacité de stockage. Optimisez vos efforts de planification et adaptez au mieux votre budget à vos perspectives de croissance en simulant l’évolution de vos charges de travail, aussi bien nouvelles qu’existantes.

Qu’est-ce qu’une base de données open source ?

Une base de données open source désigne une application de base de données qui s’appuie sur une base de code pouvant être consultée, téléchargée, modifiée, distribuée et réutilisée gratuitement. Les licences open source offrent aux développeurs la liberté de créer des applications à partir des technologies de base de données existantes.

Autres questions posées:

1. Bases de données relationnelles et non relationnelles (NoSQL)

Les bases de données peuvent être fondamentalement classées en deux catégories :

  • les bases de données relationnelles : il s’agit de l’architecture de stockage traditionnellement utilisée pour stocker les données structurées. Des paires clé-valeur sont utilisées pour stocker les informations dans des tables composées de lignes et de colonnes. Des requêtes SQL sont employées pour interroger la base de données ;

  • les bases de données non relationnelles (NoSQL) : cette architecture de stockage alternative convient parfaitement au stockage des données non structurées. Les bases de données NoSQL peuvent prendre différentes formes, par exemple, datastores de documents, bases de données orientées colonnes, magasins clé-valeur ou encore bases de données graphiques. Bien que la plupart de ces bases de données NoSQL prennent techniquement en charge les requêtes compatibles SQL, la stratégie de requête sous-jacente est fondamentalement différente.

2. Quels sont les exemples les plus courants de bases de données relationnelles open source ?

Exemples courants de bases de données relationnelles open source :

  • PostgreSQLMySQL

  • MySQL

  • MariaDB

  • SQLite

  • CockroachDB

3. Quels sont les exemples les plus courants de bases de données NoSQL open source ?

Exemples courants de bases de données NoSQL open source :

  • MonboDB

  • CouchDB

  • Cassandra

  • Redis

  • Neo4j

Ne vous contentez pas de nous croire sur parole

Nous travaillons avec les leaders de chaque secteur.

« L’une des caractéristiques les plus impressionnantes de FlashBlade, c’est sa capacité à héberger une telle diversité de protocoles et de charges de travail. »

Ed Hammond
Principal architecte de solutions, Cogo Labs

« Nous avons constaté d’emblée l’incroyable impact de la réduction de données. Nous avons en fait pu bénéficier d’une plus grande capacité de stockage que ce qui était prévu, et tout cela sans avoir à réinvestir outre mesure pour répondre à nos besoins de demain. »

Tony Garza
Responsable de l’équipe Infrastructure, Frost Bank
800-379-7873 +44 20 3870 2633 +43 720882474 +32 (0) 7 84 80 560 +33 9 75 18 86 78 +49 89 12089 253 +353 1 485 4307 +39 02 9475 9422 +31 (0) 20 201 49 65 +46-101 38 93 22 +45 2856 6610 +47 2195 4481 +351 210 006 108 +966112118066 +27 87551 7857 +34 51 889 8963 +41 31 52 80 624 +90 850 390 21 64 +971 4 5513176 +7 916 716 7308 +65 3158 0960 +603 2298 7123 +66 (0) 2624 0641 +84 43267 3630 +62 21235 84628 +852 3750 7835 +82 2 6001-3330 +886 2 8729 2111 +61 1800 983 289 +64 21 536 736 +55 11 2655-7370 +52 55 9171-1375 +56 2 2368-4581 +57 1 383-2387