Qu’est-ce que l’éthique des données et en quoi le stockage peut-il améliorer les bonnes pratiques dans ce domaine ?

Qu’est-ce que l’éthique des données et en quoi le stockage peut-il améliorer les bonnes pratiques dans ce domaine ?

La transformation numérique est avant tout une question d’exploitation des données. Mais dans un monde où les données sont reines, la création, la collecte, l’analyse et le partage d’énormes quantités de données entre différentes plateformes peuvent entraîner des risques inédits pour les organisations. Celles-ci utilisent ces données pour améliorer leurs services et l’expérience proposée aux clients, mais ces derniers peuvent avoir des inquiétudes sur les conditions d’utilisation de leurs données personnelles. 

L’éthique des données traite de la façon de gérer, de manipuler et de stocker les données, et des questions morales relatives à leur usage. Elle cherche des réponses aux questions « Comment notre organisation peut-elle collecter, stocker et utiliser les données de façon éthique ? » et « Quels sont les droits des clients que nous devons protéger ? »

Il est important pour les organisations de bien comprendre les risques éthiques associés à l’utilisation des données au sein de l’entreprise, et de mettre en place des mesures pour limiter ces risques.

Éthique des données : qu’est-ce que c’est ?

Définie par l’agence Gartner comme « un système de valeurs et de principes moraux relatifs à la collecte, l’utilisation et le partage responsables des données », l’éthique des données concerne les questions morales liées aux pratiques de gestion des données qui pourraient avoir une incidence négative sur les individus. L’éthique des données s’attache à toutes les étapes du cycle de vie des données, de leur génération à leur collecte, leur analyse et leur diffusion. 

L’éthique des données s’intéresse aux comportements liés à l’exploitation de données générales et personnelles et éclaire les entreprises sur la façon d’utiliser les données, les algorithmes d’IA et d‘apprentissage machine et d’autres technologies de façon à éviter les biais. 

De plus, elle s’assure que les utilisateurs en ligne consentent au partage de leurs données, et que les organisations respectent les règles de conformité et de confidentialité comme le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), la loi Health Insurance Portability and Accountability Act (HIPAA), la loi California Consumer Privacy Act (CCPA) et la norme Payment Card Industry Data Security Standard (PCI DSS).

Pourquoi l’éthique des données est-elle importante ?

Avec l’augmentation des cyberattaques et l’accroissement de la demande de données pour les programmes d’analytique adossés à des technologies d’intelligence artificielle, les utilisateurs de services en ligne prennent conscience des problèmes liés à la confidentialité de leurs données. 

L’adhésion aux principes de l’éthique des données aide les organisations à gérer les risques associés à la confidentialité des données et à poursuivre l’amélioration de l’expérience utilisateur dans le respect de la confidentialité des données personnelles. En respectant les principes de l’éthique des données, les organisations peuvent :

  • Créer un cadre universel qui définit les actions que les organisations ont le droit d’effectuer ou non avec les données issues des outils technologiques et qui sert de code de conduite pour une exploitation responsable de ces données.
  • Protéger la confidentialité des données des clients en assurant la conformité aux réglementations relatives aux données (RGPD et CCPA, par exemple) nouvellement adoptées ou modifiées. Cela concerne également les règles de rétention et de suppression des données.
  • Réduire les biais au niveau de l’utilisation des données issues de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage machine.
  • Renforcer la confiance des clients en appliquant un code de conduite connu et basé sur l’éthique des données, leur garantissant une exploitation de leurs données qui ne soit pas contraire à la déontologie.

Éthique des données et gouvernance des données

La gouvernance des données consiste à gérer la disponibilité des données, leur exploitabilité, leur intégrité, leur cohérence et leur sécurité pour garantir la qualité des données utilisées dans l’ensemble de l’entreprise. Elle s’intéresse également aux risques et aux sanctions associées aux données. 

La gouvernance des données s’attache au bon usage des données pour éviter l’introduction de données erronées dans le système et empêcher toute utilisation abusive des données personnelles. Des règles et procédures sont établies pour surveiller l’exploitation des données et aider à maintenir leur sécurité, leur conformité et leur transparence. Ces principes sont indispensables pour garantir une exploitation éthique des informations personnelles.

Qu’entend-on par cadre éthique d’utilisation des données ?

Un cadre éthique d’utilisation des données est un ensemble de principes déontologiques pour une exploitation adéquate et responsable des données par l’organisation. Il définit des lignes directrices qui permettent aux dirigeants d’entreprise, aux partenaires et aux employés de mieux comprendre les principes éthiques qui s’appliquent aux données. Il rend plus claires et facilement assimilables les pratiques de l’organisation relatives à l’exploitation des données. 

Ce cadre doit être utilisé par tous les membres de l’entreprise qui travaillent directement ou indirectement avec des données. Cela peut concerner les dirigeants, les décideurs, les employés opérationnels, les analystes, les statisticiens et toute autre personne qui produit des informations stratégiques à partir des données.

Les cadres d’éthique des données reposent généralement sur trois principes :

  • La transparence : les politiques, actions et processus de l’organisation relatifs aux données sont librement et facilement accessibles à tous dans un format clair et concis, pour que l’utilisation des données personnelles soit compréhensible par tous.
  • La responsabilité : des mécanismes efficaces de gouvernance et de surveillance sont mis en place pour chaque projet.
  • L’équité : elle garantit que l’utilisation des données par l’entreprise est juste, sans discrimination à l’égard de personnes ou de groupes sociaux particuliers.

Les organisations peuvent s’appuyer sur les cadres existants, comme le principe du Privacy by Design (PbD) du RGPD ; le cadre Fairness, Transparency, and Accountability (FT&A) pour l’apprentissage machine et l’IA ; et le code Fair Information Practices (FIP), qui serviront de base à un cadre d’utilisation éthique des données parfaitement adapté à l’entreprise. 

À quels projets ou initiatives doit s’appliquer l’éthique des données ?

Face à l’importance croissante accordée par les dirigeants aux données et aux programmes analytiques pour augmenter la valeur de leur entreprise, l’adhésion à l’éthique des données devient plus pressante. Les organisations s’appuient sur les données pour fournir des solutions innovantes, et l’IA comme l’apprentissage machine jouent un rôle clé dans les efforts d’automatisation des processus, de renforcement de l’efficacité et de réduction des coûts menés par de nombreuses entreprises. 

Mais la qualité de l’IA dépend de celle des données qui l’alimentent. Les algorithmes d’IA et d’apprentissage machine tirent des enseignements des retours des utilisateurs. Mais si certains éléments et caractéristiques sont privilégiés, les données d’entraînement utilisées peuvent présenter des biais.

Les entreprises doivent être informées de l’origine des données de référence utilisées par les algorithmes, afin d’éviter d’intégrer des biais à leurs plateformes. L’intelligibilité, qui permet de comprendre comment un modèle entraîné aboutit à telle ou telle décision et d’identifier les sources d’erreur afin d’améliorer la précision du modèle, peut aider les entreprises à identifier et réduire les biais.  

En quoi le stockage peut-il améliorer les bonnes pratiques en matière d’éthique des données ?

L’efficacité de l’éthique et de la gouvernance des données repose sur votre capacité de stocker et gérer en toute sécurité les données confidentielles des personnes et les énormes volumes de données d’entrée et d’entraînement exigés par les algorithmes d’IA et de ML.

Une solution robuste de stockage de données est indispensable pour respecter les exigences de sécurité et conformité des données et les obligations dictées par la législation sur la gouvernance. Fonctionnalités requises :

  • Contrôle des accès : permet de garantir un accès aux données strictement contrôlé et vérifié, pour que toute personne qui accède aux données puisse être facilement et précisément identifiée.
  • Chiffrement des données : le chiffrement est essentiel pour se protéger contre certains risques, notamment les ransomware.
  • Intégrité des données : elle aide à se prémunir contre l’altération et la manipulation des données.
  • Rétention des données : permet de définir des périodes de rétention sur la base de votre politique de rétention des données, qui précise les données qui peuvent être stockées ou archivées, à quel endroit, pour quels motifs et pour quelle durée, et qui indique les modalités de suppression ou de déplacement.

Contribuer à l’éthique des données avec des solutions modernes de protection des données  

Les organisations actuelles sont confrontées à des question éthiques complexes concernant la collecte, la divulgation et l’analyse des données. Pure Storage® propose plusieurs solutions modernes de protection des données qui vous permettent de respecter le cadre d’utilisation éthique des données de votre entreprise.

  • Vous pouvez réduire les risques associés aux ransomwares grâce aux snapshots SafeMode™, des snapshots en lecture seule qui ne peuvent être ni modifiés, ni supprimés, ni chiffrés.
  • Vous pouvez étendre la sauvegarde des données dans le cloud avec Purity CloudSnap™, qui offre une protection des données en mode cloud simplifiée et intégrée qui se traduit par une grande souplesse hors site, une durée de conservation prolongée et une réduction des coûts.

Pour reprendre après une attaque, la restauration rapide avec FlashBlade® assure la protection des données et des catalogues de métadonnées associés, et est compatible avec un large éventail de logiciels de sauvegarde tiers.

800-379-7873 +44 2039741869 +43 720882474 +32 (0) 7 84 80 560 +33 1 83 76 42 54 +49 89 12089253 +353 1 485 4307 +39 02 9475 9422 +31 202457440 +46850541356 +45 2856 6610 +47 2195 4481 +351 210 006 108 +966112118066 +27 87551 7857 +34 51 889 8963 +41 43 505 28 17 +90 850 390 21 64 +971 4 5513176 +7 916 716 7308 +65 3158 0960 +603 2298 7123 +66 (0) 2624 0641 +84 43267 3630 +62 21235 84628 +852 3750 7835 +82 2 6001-3330 +886 2 8729 2111 +61 1800 983 289 +64 21 536 736 +55 11 2655-7370 +52 55 9171-1375 +56 2 2368-4581 +57 1 383-2387 +48 22 343 36 49
Votre navigateur n’est plus pris en charge !

Les anciens navigateurs présentent souvent des risques de sécurité. Pour profiter de la meilleure expérience possible sur notre site, passez à la dernière version de l’un des navigateurs suivants.