Qu’est-ce que PostgreSQL ?

Qu’est-ce que PostgreSQL ?

PostgreSQL est un système de gestion de bases de données relationnelles-objet open source (SGBDRO) reconnu pour sa fiabilité et sa performance. Ses principales fonctions consistent à stocker et à récupérer des données en toute sécurité tout en prenant en charge les bonnes pratiques informatiques actuelles. 

Avec plus de 30 ans de développement actif et le soutien d’une communauté open source dévouée, PostgreSQL rivalise avec les bases de données commerciales les mieux classées, comme SQL Server et Oracle. PostgreSQL est devenu le système de gestion de bases de données relationnelles open source préféré de nombreuses organisations.

Comment fonctionne PostgreSQL ?

PostgreSQL utilise une architecture client-serveur qui permet au client et au serveur de se trouver sur différents hôtes du réseau. Le programme serveur gère les fichiers de la base de données et il accepte et exécute plusieurs connexions simultanées à la base de données à partir des applications clientes. Les clients distants peuvent se connecter au serveur via le réseau ou Internet. 

Qu’est-ce que le chemin de recherche dans Postgres ?

La variable search_path permet de déterminer l’ordre dans lequel les schémas sont recherchés et quels schémas n’ont pas besoin d’utiliser la qualification de schéma. 

Le premier schéma du chemin de recherche est appelé schéma courant. Lors de la création de nouveaux objets tels que des tables, si aucun nom de schéma n’est spécifié, la table est créée dans le schéma courant.

On peut configurer search_path à plusieurs niveaux pour indiquer à PostgreSQL quel paramètre de chemin de recherche utiliser :

  • Niveau fonction : dure pendant l’exécution d’une fonction dans une fonction
  • Niveau session : dure pendant la session
  • Niveau utilisateur de la base de données : prend effet pour une nouvelle session
  • Niveau utilisateur du serveur : prend effet pour les nouvelles sessions
  • Niveau base de données : prend effet pour les nouvelles sessions

Quelle est la différence entre Postgres et PostgreSQL ?

PostgreSQL est issu du projet POSTGRES lancé à l’Université de Californie, à Berkeley, en 1986. Après la fin du projet POSTGRES en 1993, Postgres95 est élaboré sur la base du code POSTGRES en 1995 et un interpréteur de langage SQL est ajouté pour remplacer le langage de requête PostQUEL.

En 1996, lorsque le nom Postgres95 devient obsolète, PostgreSQL est choisi en référence au projet POSTGRES original et au support ajouté pour SQL. Bien que PostgreSQL soit désormais le nom officiel, on utilise souvent le surnom Postgres pour le désigner.

Qu’est-ce que la recherche plein texte dans PostgreSQL ?

La recherche plein texte permet de rechercher un seul document ou une collection de documents dans une base de données textuelles. Elle peut également identifier les documents en langage naturel qui répondent aux exigences d’une requête et les trier en fonction de leur pertinence. 

Bien que les clauses LIKE et ILIKE permettent d’effectuer des recherches par chaîne, les mots du texte ne sont pas indexés, ce qui entraîne une dégradation de performance. La recherche plein texte indexe les documents pour des résultats de recherche plus rapides et prend en charge les dictionnaires pour un contrôle plus fin de la normalisation des jetons.

Deux fonctions sont utilisées pour la recherche plein texte PostgreSQL :

  • to_tsvector : ts signifie « Text Search », et cette fonction est utilisée pour créer une liste de jetons de données de type tsvector.
  • to_tsquery : cette fonction est utilisée pour interroger le vecteur à l’aide de mots ou de phrases particulières.

Pourquoi les performances de PostgreSQL sont-elles si importantes ?

PostgreSQL est largement adopté par plusieurs secteurs d’activité qui l’utilisent généralement pour le data warehousing et les applications complexes et transactionnelles importantes avec de gros volumes de données. Pour ces types d’applications, la performance est un facteur important. 

PostgreSQL inclut plusieurs fonctionnalités pour renforcer et optimiser les performances. La version actuelle de PostgreSQL, v14, offre une prise en charge complémentaire pour les types de données complexes et les données JSON (JavaScript Object Notation) non structurées. Elle présente des avancées en matière de concurrence des connexions, de parallélisme des requêtes, de charges de travail impliquant une activité d’écriture importante et de réplication logique, reflétant l’attention constante que PostgreSQL porte à l’amélioration des performances.

Combien existe-t-il de versions de PostgreSQL ?

La version actuelle de PostgreSQL est la version 14, publiée le 30 septembre 2021. Elle offre une prise en charge complémentaire pour les types de données complexes et des fonctionnalités facilitant le travail avec JSON et les plages de données non contiguës. La version 14 apporte également des améliorations pour les charges de travail lourdes et distribuées, l’administration, l’observabilité et la sécurité. 

Les versions 13 / 12 / 11 / 10 / 9.6 sont toujours prises en charge. Les versions 9 et 10 sont disponibles pour Linux x86-64, Linux x86-32, Mac OS X, Windows x86-64 et Windows x86-32. Les versions 11 à 14 sont uniquement disponibles pour Mac OS X et Windows. 

Trois avantages de PostgreSQL par rapport à SQL

Voici trois avantages de PostgreSQL par rapport à SQL Server :

Open source et gratuit

PostgreSQL est un système de gestion de bases de données relationnelles-objet open source et gratuit, géré par le PostgreSQL Global Development Group et soutenu par une communauté active qui contribue en permanence au développement des fonctionnalités nouvelles et existantes. SQL Server est un système commercial propriétaire de gestion de bases de données créé et géré par Microsoft. Il est disponible en plusieurs éditions, des éditions d’entrée de gamme aux éditions d’entreprise complètes. 

Meilleure prise en charge des systèmes d’exploitation

PostgreSQL est disponible sur divers systèmes d’exploitation, notamment Windows, Linux, OS X, Unix, FreeBSD, HP-UX, NetBSD, OpenBSD et Solaris. SQL Server est uniquement disponible sur les plateformes Windows et Linux. 

Gestion de la simultanéité

PostgreSQL dispose d’un système robuste de gestion de la simultanéité avec contrôle d’accès de simultanéité multiversion (MVCC), permettant à plusieurs processus d’accéder et de modifier des données partagées en même temps. SQL Server permet d’identifier les problèmes de simultanéité et les requêtes longues, mais les processus sont souvent soumis à des verrous, des blocs et des blocages.

Quand utiliser PostgreSQL ?

Voici plusieurs cas où l’utilisation de PostgreSQL peut s’avérer intéressante :

Charges de travail NoSQL évolutives

Les applications des sites Web modernes traitent jusqu’à plusieurs centaines de milliers de requêtes par seconde lorsqu’elles servent les clients. C’est pourquoi l’évolutivité est un facteur important pour la plupart des organisations.

En tant que base de données relationnelle-objet, PostgreSQL offre à la fois des fonctionnalités relationnelles et orientées document dans le même produit afin de prendre en charge une large variété d’applications. PostgreSQL fonctionne bien avec les structures Web modernes les plus appréciées, comme Django et Node.js, ainsi qu’avec les langages Java, Python, Ruby on Rails et PHP. PostgreSQL offre également une fonctionnalité de réplication qui vous permet d’évoluer vers autant de serveurs de bases de données que nécessaire.

OLTP, analytique et Business Intelligence

Les organisations financières de toutes tailles utilisent PostgreSQL comme base de données principale pour leurs applications et leurs produits. PostgreSQL est totalement conforme aux principes ACID (Atomicité, Cohérence, Isolement, Durabilité) et idéal pour les charges de travail OLTP (traitement transactionnel en ligne). Il s’intègre également à des logiciels mathématiques comme Matlab et R pour réaliser des analyses et des traitements de Business Intelligence. 

Données géographiques

Lorsqu’il est utilisé avec PostGIS, une extension pour base de données géographiques, PostgreSQL prend également en charge l’exécution de requêtes d’emplacement sur des objets géographiques dans SQL et l’analyse de données spatiales. PostGIS est hautement conforme aux normes, fournit des centaines de fonctions pour le traitement des données géométriques dans divers formats et peut être utilisé avec QGIS et GeoServer pour une manipulation plus facile des informations géographiques.

Quatre questions fréquentes sur PostgreSQL

Voici les réponses aux questions courantes que nous recevons au sujet de PostgreSQL :

Quelle est la principale différence entre MySQL et PostgreSQL ?

PostgreSQL est un système de gestion de bases de données relationnelles-objet. MySQL est un système de gestion de bases de données relationnelles (SGBDR). Postgres se concentre sur l’extensibilité et la conformité aux normes.

Du côté du SGBDR, Postgres est transactionnel et conforme aux principes ACID, avec des fonctionnalités pour les vues actualisables et matérialisées, les déclencheurs et les clés étrangères. PSQL assure le stockage des données JSON et prend également en charge les fonctions et opérateurs spécifiques à JSON pour l’exécution de requêtes non relationnelles.

Pourquoi utiliser PostgreSQL plutôt que MySQL ?

MySQL est un SGBDR qui stocke les données dans des tables avec des lignes et des colonnes. C’est un choix idéal si vous recherchez un SGBDR hautement sécurisé, axé sur l’intégration et l’extensibilité des applications Web ainsi que sur les solutions personnalisées.

PostgreSQL est une base de données relationnelle-objet qui comprend à la fois des fonctionnalités de base de données relationnelle et des fonctionnalités NoSQL pour l’interrogation de données non structurées. Choisissez PostgreSQL si vous accordez de l’importance aux procédures et conceptions complexes, à l’intégration et à l’intégrité des données.

En quoi PostgreSQL et MySQL diffèrent-ils ?

Voici quelques éléments de comparaison permettant de les différencier :

  • Licence : PostgreSQL est un logiciel open source gratuit disponible sous la licence PostgreSQL. Le code source de MySQL est également open source, sous licence GNU, mais il est la propriété d’Oracle et fait l’objet de multiples accords de propriété et de diverses versions payantes pour une utilisation commerciale.
  • La performance : PostgreSQL est idéal pour les applications de data warehousing et d’analyse des données qui nécessitent des vitesses de lecture et d’écriture rapides. MySQL est plus adapté aux systèmes de traitement analytique en ligne (OLAP) et de traitement transactionnel en ligne (OLTP) où seules des vitesses de lecture élevées sont importantes. 
  • Conformité ACID : alors que PostgreSQL est entièrement conforme aux principes ACID, MySQL ne l’est que lorsqu’il est utilisé avec les moteurs de stockage en cluster NDB et InnoDB.

Pourquoi PostgreSQL est-il si apprécié ?

PostgreSQL prend en charge à la fois les données relationnelles et les données orientées document. Il permet également de stocker et d’interroger différents types de données dans les mêmes tables. La vitesse, la sécurité et la robustesse de PostgreSQL en font un outil adapté à la plupart des applications. Grâce à l’amélioration constante des performances et de l’efficacité, les utilisateurs délaissent les bases de données commerciales établies comme Oracle au profit de PostgreSQL.

Accélérez les charges de travail PostgreSQL avec Pure

Offrez une expérience moderne des données (Modern Data Experience™) avec la vitesse, la performance, et la fiabilité du stockage NVMe et les baies 100 % flash de Pure Storage.

Désigné SGBD de l’année en 2020 (ainsi qu’en 2017 et 2018), PostgreSQL est de plus en plus adopté pour sa rapidité de fonctionnement et de sa fiabilité. Nos tests révèlent que PostgreSQL est encore plus performant sur un stockage FlashArray™ qu’un système SAS-DAS comparable. FlashArray//X fournit des performances continues pour les charges de travail des bases de données ainsi que des fonctionnalités d’entreprise non disponibles avec un DAS. 

Choisissez le stockage NVMe et NVMe-oF de bout en bout optimisé pour les performances de FlashArray//X pour vos charges de travail Tier 0 et Tier 1.

800-379-7873 +44 2039741869 +43 720882474 +32 (0) 7 84 80 560 +33 1 83 76 42 54 +49 89 12089253 +353 1 485 4307 +39 02 9475 9422 +31 202457440 +46850541356 +45 2856 6610 +47 2195 4481 +351 210 006 108 +966112118066 +27 87551 7857 +34 51 889 8963 +41 43 505 28 17 +90 850 390 21 64 +971 4 5513176 +7 916 716 7308 +65 3158 0960 +603 2298 7123 +66 (0) 2624 0641 +84 43267 3630 +62 21235 84628 +852 3750 7835 +82 2 6001-3330 +886 2 8729 2111 +61 1800 983 289 +64 21 536 736 +55 11 2655-7370 +52 55 9171-1375 +56 2 2368-4581 +57 1 383-2387 +48 22 343 36 49
Votre navigateur n’est plus pris en charge !

Les anciens navigateurs présentent souvent des risques de sécurité. Pour profiter de la meilleure expérience possible sur notre site, passez à la dernière version de l’un des navigateurs suivants.