Comment les applications modernes réduisent-elles le coût total de possession ?

Comment les applications modernes réduisent-elles le coût total de possession ?

Lorsqu’on cherche une solution logicielle, on peut être tenté de choisir le système dont les coûts initiaux sont les plus bas. Mais l’exploitation et la gestion, y compris les mises à jour, la correction des bogues et les arrêts, peuvent augmenter vos coûts initiaux de plus de 20 % par an. C’est pourquoi il est important d’investir dès le départ dans une solution évolutive. 

Le développement d’applications modernes est une approche éprouvée qui permet d’améliorer l’agilité, la fiabilité et la sécurité, tout en vous permettant de créer et de publier de meilleures applications, plus rapidement. Contrairement aux applications traditionnelles, les applications modernes sont plus faciles à gérer et moins coûteuses. Elles nécessitent moins d’investissement, un développement plus court et moins de ressources en personnel informatique.

Les applications modernes sont conçues à l’aide de processus de développement agiles, d’une architecture modulaire et de modèles opérationnels sans serveur. Elles permettent aux organisations d’innover plus rapidement et d’accélérer la mise sur le marché, tout en réduisant les risques et le coût total de possession. Ce facteur est l’un des plus importants, mais il est très souvent négligé lors du choix d’une solution logicielle. 

Voici ce que vous devez savoir sur le coût total de possession des applications modernes.

Qu’est-ce que le coût total de possession ?

Selon Gartner, le coût total de possession est « une évaluation complète du coût des services informatiques ou des autres frais assumés par l’entreprise sur le long terme. Dans le domaine de l’informatique, le coût total de possession comprend l’achat de matériel et de logiciels, l’administration et le support, les communications, les dépenses des utilisateurs finaux ainsi que le coût d’opportunité des arrêts, des formations et des autres pertes de productivité. » 

Le coût total de possession est essentiel pour déterminer le coût réel d’un produit ou d’un service au-delà de son prix d’achat de base. Il inclut toutes les dépenses associées à un produit ou service pendant l’ensemble de son cycle de vie, y compris les frais directs et indirects.

Comment les applications modernes réduisent-elles le coût total de possession ?

Les applications modernes réduisent le coût total de possession de différentes manières, notamment en diminuant les frais de développement, en accélérant les cycles de livraison et en abaissant les coûts opérationnels. 

Meilleure disponibilité

Les systèmes traditionnels sont généralement plus volumineux et fortement intégrés dans les bases de données, les interfaces utilisateurs et d’autres services associés à l’application. Avec cette conception monolithique, si une partie de l’application tombe en panne, toute l’application devient inutilisable. Les mises à jour et les modifications qui doivent être effectuées au sein du système entraîneront un arrêt. 

En raison de la taille des applications traditionnelles et de la complexité de leurs intégrations, il faut parfois des heures, voire des jours pour corriger le problème en cas de panne. Les autres applications qui dépendent du logiciel traditionnel peuvent également nécessiter un arrêt ou un redémarrage. Les arrêts prévus ou imprévus, quelle que soit leur durée, peuvent entraîner des pertes de revenus, surtout si vous fournissez des services pour lesquels le respect des délais est essentiel.

En revanche, les applications modernes utilisent des microservices, ce qui les rend plus résilientes en cas d’arrêt. Les microservices sont de petits modules interopérables qui peuvent être mis à niveau indépendamment lors des mises à jour ou de l’ajout de nouvelles fonctionnalités. Puisque les microservices sont indépendants, si l’un des services rencontre un problème, cela n’affecte pas nécessairement les autres. Cela permet de réduire les arrêts et, par conséquent, les pertes de revenus.

Cycles de livraison plus rapides

Les applications d’ancienne génération sont conçues à l’aide d’approches de développement traditionnelles, comme le modèle en cascade. Ces méthodes reposent sur un développement logiciel séquentiel avec un ensemble spécifique d’activités, notamment la définition des exigences, la conception, le développement, les tests et le déploiement/la livraison. Chaque étape doit être achevée avant que l’équipe de développement puisse poursuivre. 

Par conséquent, ces méthodes impliquent des délais de développement pouvant atteindre 6 à 24 mois et occasionnent une perte de temps sur des fonctionnalités dont les clients n’ont pas réellement besoin (ou qu’ils ne souhaitent pas utiliser). Pour apporter des modifications ou ajouter des fonctionnalités, il faut recommencer tout le processus depuis le début.

En revanche, les applications modernes sont conçues selon des processus de développement accéléré, associés à des méthodologies agiles, des pratiques de DevOps, une architecture modulaire et des processus d’intégration/de livraison continues (CI/CD). Les pratiques agiles et de DevOps facilitent la collaboration et la communication entre les développeurs, les équipes chargées des opérations informatiques et les autres parties prenantes. Cela améliore la clarté des objectifs de développement. 

Les processus de CI/CD pour la création, les tests et le déploiement automatisé permettent de supprimer diverses tâches manuelles qui ralentissent les applications traditionnelles. Les microservices prennent en charge le développement modulaire de blocs de code plus petits, ce qui permet aux développeurs de fournir des fonctionnalités logicielles plus rapidement. Ces processus de développement d’applications modernes, ainsi que d’autres, réduisent les dépenses de main-d’œuvre sur le long terme et évitent les coûts associés à un développement inutile.

Sécurité renforcée

Les nouvelles méthodes de développement intègrent plusieurs contrôles de sécurité qui rendent les applications modernes plus sûres que les applications traditionnelles. 

Par exemple, l’approche DevSecOps (développement, sécurité, opération) intègre la sécurité à chaque étape du développement logiciel grâce à des processus automatisés. Les développeurs peuvent ainsi se concentrer sur le respect des objectifs en matière de sécurité et de conformité dès le début du développement, ce qui limite les erreurs et les vulnérabilités dans le produit final.

L’approche DevSecOps intègre des évaluations de sécurité et des tests de vulnérabilité à chaque point du pipeline CI/CD. Par conséquent, le suivi continu de la sécurité permet aux équipes chargées de la sécurité et des opérations de surveiller l’environnement de développement pour détecter les menaces de sécurité au moyen de processus automatisés. 

Ces outils renforcent la visibilité sur l’environnement, ce qui permet d’identifier et de corriger les menaces et les risques de sécurité potentiels. Les outils de surveillance offrent également des fonctions d’alerte pour permettre aux administrateurs informatiques de déceler, de signaler et de traiter les incidents plus rapidement. 

Comme l’ont montré les récentes cyberattaques très médiatisées, les applications sécurisées sont indispensables pour éviter les pertes financières dues aux ransomwares ou les pénalités pour non-conformité. 

Coûts de développement inférieurs 

En raison de leur manque de souplesse, les méthodes de développement logiciel traditionnelles entraînent souvent des retards, un manque d’efficacité et des pertes. Cela a des conséquences sur le coût total du développement. 

Les applications créées à l’aide de technologies de développement modernes sont disponibles plus rapidement, nécessitent moins de code et peuvent utiliser des environnements basés sur le cloud plus économiques grâce à la virtualisation et à l’architecture sans serveur. 

Avec les architectures cloud natives, il n’y a plus besoin de matériel physique ni d’infrastructure réseau. Les architectures sans serveur dans le cloud vous permettent d’exécuter des charges de travail dynamiques selon un modèle de paiement à l’utilisation. La mise en service et la gestion de l’infrastructure nécessaire aux environnements de développement sont donc moins coûteuses. 

Les fournisseurs de cloud proposent des solutions à la demande pour les logiciels, le stockage, l’infrastructure et les plateformes de développement, selon un modèle de facturation en fonction de l’utilisation. Cela peut permettre de réduire à la fois les coûts de démarrage, mais aussi les coûts associés à la surallocation et au paiement des ressources inutilisées. 

Les applications modernes peuvent également permettre de réduire les coûts en exploitant les logiciels open source, qui sont gratuits et n’impliquent pas de frais de licence supplémentaires. 

Réduisez le coût total de possession de votre stockage de données

Un système de gestion du stockage efficace permet de gagner du temps lors de l’administration et de réduire les coûts de maintenance et de mise à niveau. Bénéficiez de l’agilité opérationnelle du cloud sur site avec Evergreen//One™.

  • Obtenez le stockage dont vous avez besoin pour répondre aux exigences de votre entreprise dans le cadre d’un abonnement unique.
  • Transformez les dépenses d’investissement en dépenses d’exploitation avec le stockage 100 % flash à la demande et payez uniquement pour ce que vous utilisez.
  • Sécurisez automatiquement vos données avec des snapshots protégés contre les ransomwares, un cluster haute disponibilité et la reprise après sinistre.

Profitez d’une expérience moderne des données (Modern Data Experience™) avec Evergreen//One, le stockage à la demande (STaaS) le plus fiable du secteur pour le cloud public et sur site.

800-379-7873 +44 2039741869 +43 720882474 +32 (0) 7 84 80 560 +33 1 83 76 42 54 +49 89 12089253 +353 1 485 4307 +39 02 9475 9422 +31 202457440 +46850541356 +45 2856 6610 +47 2195 4481 +351 210 006 108 +966112118066 +27 87551 7857 +34 51 889 8963 +41 43 505 28 17 +90 850 390 21 64 +971 4 5513176 +7 916 716 7308 +65 3158 0960 +603 2298 7123 +66 (0) 2624 0641 +84 43267 3630 +62 21235 84628 +852 3750 7835 +82 2 6001-3330 +886 2 8729 2111 +61 1800 983 289 +64 21 536 736 +55 11 2655-7370 +52 55 9171-1375 +56 2 2368-4581 +57 1 383-2387 +48 22 343 36 49
Votre navigateur n’est plus pris en charge !

Les anciens navigateurs présentent souvent des risques de sécurité. Pour profiter de la meilleure expérience possible sur notre site, passez à la dernière version de l’un des navigateurs suivants.