Retour aux fondamentaux : Qu’est-ce que la sauvegarde et reprise

Qu’est-ce que la sauvegarde et reprise

On le sait tous, les données sont devenues un élément essentiel de notre vie quotidienne, personnelle et professionnelle. Mais nous sommes encore nombreux à être surpris de la facilité et de la rapidité avec laquelle un événement perturbateur peut les faire disparaître.

Il existe différentes façons de stocker les données, et il en existe au moins autant de les perdre. Si vous perdez vos photos de vacances, vous serez déçu. Mais ce n’est rien par rapport à la perte d’informations client vitales due à une défaillance des données.

Heureusement, les solutions de sauvegarde et reprise comme FlashBlade® Rapid Restore peuvent vous aider à éviter ce type de scénario-catastrophe.

Les solutions de sauvegarde et reprise assureront votre tranquillité, mais surtout, elles protègeront vos finances. Pour une entreprise, il suffit de quelques minutes d’arrêt de l’activité pour perdre énormément d’argent.

Ainsi, pour les sociétés du classement Fortune 1000, on estime que chaque heure d’arrêt se traduit par une perte moyenne de 500 000 à 1 000 000 de dollars. S’ajoutent à ce montant les coûts liés à la dégradation de la réputation de l’entreprise et à la perte de confiance de ses clients.

Souvent, les entreprises sous-estiment la vulnérabilité de leurs données face à des catastrophes d’origine naturelle ou artificielle. Pannes matérielles, erreurs des utilisateurs, attaques de ransomware et autres incidents malheureux peuvent entraîner l’effacement ou l’altération de données essentielles.

Nous examinerons dans cet article ce qu’est la sauvegarde et reprise de données, son fonctionnement, et les critères à prendre en compte dans le choix d’une solution moderne de sauvegarde et reprise pour votre entreprise.

Essayez FlashBlade

Essayez une instance de Pure1® en libre-service pour gérer Pure FlashBlade™, la solution native scale-out la plus avancée du secteur pour le stockage de fichiers et d’objets.

Qu’est-ce que la sauvegarde et reprise ?

La sauvegarde et reprise consiste à créer et à enregistrer des copies de vos données qui serviront à restaurer les services de votre entreprise en cas de défaillance des données primaires due à une panne d’électricité, une attaque de ransomware ou une autre catastrophe. Les sauvegardes permettent de restaurer les services en revenant à l’état des systèmes antérieur à la perte ou à l’altération des données.

Les sauvegardes peuvent être enregistrées sur le même serveur que les données d’origine, mais les bonnes pratiques consistent à les enregistrer sur un serveur ou un système distinct, par exemple un serveur cloud sécurisé, pour assurer la redondance des données.

Si vous recherchez une solution de sauvegarde et reprise pour votre organisation, veillez à déterminer vos objectifs de délais de récupération (RTO) et de point de récupération (RPO). En effet, vous avez besoin de connaître le temps nécessaire pour restaurer les sauvegardes et de savoir à quand remontent les données récupérées.

Sauvegarde ou snapshots ?

La différence entre ces deux termes tient dans les détails. Une sauvegarde renvoie généralement à une copie complète de toutes les données et de tous les fichiers d’un système. Le snapshot, de son côté, copie l’état du système à un moment précis.

Qu’est-ce qu’une sauvegarde ?

Une sauvegarde est une copie intégrale des fichiers d’un système. L’opération de sauvegarde peut prendre quelques minutes ou quelques heures, selon le volume de données traitées et le type de sauvegarde réalisée.

La sauvegarde est destinée à un stockage de longue durée et, dans l’idéal, doit être conservée ailleurs que sur le serveur d’origine des données. Il peut s’agir d’un disque dur séparé comme d’un emplacement serveur totalement différent.

La sauvegarde fait généralement partie intégrante des plans de continuité des opérations et reprise après sinistre (BC/DR).

Qu’est-ce qu’un snapshot ?

Les snapshots permettent de conserver une image virtuelle du système de fichiers et des paramètres de votre serveur à un moment précis. Contrairement à la sauvegarde, qui réalise une copie intégrale des données, le snapshot copie uniquement les paramètres et les métadonnées nécessaires pour restaurer les données en cas d’interruption. La différence est de taille, car vous devez toujours enregistrer les fichiers sources des snapshots à un emplacement différent pour pouvoir les récupérer.

Lorsque vous restaurez votre système à partir d’un snapshot, vous revenez à l’état du système au moment de la prise du snapshot. Les snapshots sont parfaits pour le stockage de courte durée, qui est généralement utilisé à des fins de développement et de test. Lorsqu’il n’y a plus de place pour de nouveaux snapshots, les anciens snapshots sont effacés et remplacés par les plus récents.

Les snapshots sont pratiques pour réaliser une « sauvegarde rapide » de votre système, par exemple avant d’effectuer une grosse mise à jour. Si le résultat de la mise à jour ne vous satisfait pas, il vous suffit de revenir au dernier snapshot pour rétablir l’état antérieur de votre système.

Sauvegarde et restauration complète, incrémentielle ou différentielle

Il existe fondamentalement trois types de sauvegarde d’un système : sauvegarde complète, incrémentielle ou différentielle.

Chacune présente des avantages et des inconvénients. Vous devez donc bien connaître leur fonctionnement avant de choisir un type de sauvegarde. Vous pouvez aussi les combiner.

  • Sauvegarde et restauration complète sous forme d’image : Cette méthode crée une sauvegarde de l’ensemble de vos données, et forme un point de restauration où il est facile de revenir. Les sauvegardes complètes sont sans doute celles qui offrent la meilleure protection des données, mais elles prennent beaucoup de temps. Les entreprises qui réalisent des sauvegardes complètes sous forme d’image ne le font généralement pas tous les jours, car cela demanderait énormément d’espace disque.

La restauration à partir d’une sauvegarde complète sous forme d’image est rapide, en revanche l’opération de sauvegarde est longue. Il y a donc des chances que les données du système aient changé depuis la dernière sauvegarde complète. Les modifications apportées après la dernière sauvegarde complète ne pourront pas être restaurées. Cette méthode est peu adaptée aux entreprises qui exigent un RTO et un RPO courts.

  • Sauvegarde et restauration incrémentielle : Cette méthode permet de sauvegarder vos données par incréments. Après une première sauvegarde complète, elle ne sauvegarde que les données qui ont été modifiées depuis la sauvegarde précédente.

Le défaut des sauvegardes incrémentielles tient à la durée des restaurations, qui se font également par incréments. Pour restaurer les données, vous devez d’abord récupérer la sauvegarde complète la plus récente, puis appliquer chaque sauvegarde incrémentielle ultérieure à votre RPO.

  • Sauvegarde et restauration différentielle : Comme la sauvegarde incrémentielle, la sauvegarde différentielle commence par une sauvegarde complète suivie de sauvegardes limitées aux données qui ont été modifiées. Cette méthode permet généralement des restaurations plus rapides. Elle nécessite deux fichiers : la dernière sauvegarde complète sous forme d’image et la sauvegarde différentielle la plus récente.

Découvrez la sauvegarde et reprise moderne avec Pure Storage®

Le Big Data est de plus en plus volumineux, rapide et multidimensionnel. Les silos qui caractérisent les solutions de stockage de données traditionnelles mettent un frein important aux entreprises qui essaient de respecter des exigences de RTO et de RPO de plus en plus strictes.

Les solutions Pure Storage offrent de nombreuses fonctions de protection des données qui vous aideront à atteindre vos objectifs de RTO et de RPO. Voici quelques-uns des principaux avantages :

  • Reprise accélérée pour les environnements de développement et test Tier 1, l’analytique, les bacs à sable informatique et les sauvegardes
  • Sauvegardes de bases de données plus rapides pour Oracle Recovery Manager, Microsoft SQL Server et MySQL
  • Protection intégrée contre les attaques de ransomware grâce aux snapshots SafeMode
  • RPO nul grâce à la réplication synchrone entre réseaux, et RTO nul via un basculement transparent avec Purity ActiveCluster™

La protection des données critiques de votre entreprise ne devrait pas être une corvée qui vous détourne de votre cœur de métier. C’est pourquoi nous avons conçu des produits aussi intuitifs que fiables.

800-379-7873 +44 20 3870 2633 +43 720882474 +32 (0) 7 84 80 560 +33 9 75 18 86 78 +49 89 12089 253 +353 1 485 4307 +39 02 9475 9422 +31 (0) 20 201 49 65 +46-101 38 93 22 +45 2856 6610 +47 2195 4481 +351 210 006 108 +966112118066 +27 87551 7857 +34 51 889 8963 +41 31 52 80 624 +90 850 390 21 64 +971 4 5513176 +7 916 716 7308 +65 3158 0960 +603 2298 7123 +66 (0) 2624 0641 +84 43267 3630 +62 21235 84628 +852 3750 7835 +82 2 6001-3330 +886 2 8729 2111 +61 1800 983 289 +64 21 536 736 +55 11 2655-7370 +52 55 9171-1375 +56 2 2368-4581 +57 1 383-2387