Qu’est-ce que le stockage en réseau (NAS) et comment fonctionne-t-il ?

Qu’est-ce que le stockage en réseau (NAS) et comment fonctionne-t-il ?

Le stockage en réseau (NAS) est un système de stockage de fichiers dédié qui permet à plusieurs utilisateurs et périphériques du réseau local (LAN) d’accéder aux données d’une zone de stockage centralisée sur le réseau. Les utilisateurs peuvent accéder au NAS en utilisant une connexion Ethernet standard, via un routeur ou un commutateur réseau.

Le NAS est un système de stockage facile à utiliser, à faible coût et avec une capacité importante. Les systèmes de stockage en réseau sont flexibles et évolutifs, ce qui vous permet d’ajouter du stockage supplémentaire si nécessaire.

À quoi sert le NAS ?

Le stockage en réseau traite principalement des données non structurées, comme des documents, des fichiers vidéo et audio, des images médicales et des fichiers texte.

Avant le développement de la technologie NAS, les organisations devaient configurer et administrer plusieurs serveurs de fichiers. Les appliances NAS vous permettent d’étendre la capacité de stockage en ajoutant des disques équivalents ou plus volumineux et peuvent également être regroupées en cluster pour étendre le stockage.

Le NAS permet aux utilisateurs de collaborer et de partager des données plus efficacement. Lorsqu’il est connecté à un routeur sans fil, il peut faciliter l’accès à distance pour les équipes distribuées afin qu’elles puissent accéder aux fichiers où qu’elles se trouvent et depuis n’importe quel appareil autorisé.

Un NAS peut servir de cloud privé en permettant d’accéder aux données à distance sur le réseau ou sur Internet, par le biais d’interfaces cloud. Le stockage en réseau NAS offre également des avantages similaires au cloud public, notamment en matière de rapidité et de réduction des coûts, mais vous permet de mieux contrôler votre stockage.

D’où vient le nom NAS ?

On parle de « network-attached storage » (NAS), car il se connecte et est accessible via un réseau, et non directement à partir de l’ordinateur d’un utilisateur. Les périphériques NAS incluent un processeur et un système d’exploitation, ainsi que des applications pour gérer l’accès aux fichiers. Ils ne disposent pas d’un clavier ni d’un écran, mais sont configurés et administrés via une interface Web sur une machine connectée.

Les périphériques NAS peuvent être connectés à un réseau local d’entreprise ou domestique via un câble Ethernet ou un réseau Wi-Fi pour permettre aux utilisateurs d’y accéder à distance.

Comment fonctionne un NAS ?

Une solution NAS stocke les données en tant que fichiers et peut être utilisée pour remplacer des serveurs de fichiers traditionnels. Elle peut se composer de plusieurs périphériques NAS en réseau et être reliée à un réseau local (LAN) ou à un réseau Ethernet avec une adresse IP.

Le NAS possède un unique composant matériel (un « boîtier » ou une « tête ») auquel est attribuée une adresse IP et qui peut fonctionner sur toutes les plateformes et tous les systèmes d’exploitation. Le boîtier contient une carte réseau, un contrôleur de stockage, une baie pour deux à cinq lecteurs et un bloc d’alimentation. Il fait office d’interface unique entre le NAS et les ordinateurs clients.

La capacité peut être augmentée en ajoutant plusieurs disques au système et en autorisant les clients à se connecter à la tête NAS, qui apparaît comme une entité de stockage unique.

Quels sont les composants du NAS ?

Les périphériques NAS comportent plusieurs composants qui leur permettent d’être utilisés de diverses manières :

  • Matériel : le NAS se compose d’un matériel dédié appelé boîtier, unité, serveur ou tête NAS. Le matériel agit comme un serveur contenant 2 à 5 disques de stockage, un processeur et de la mémoire.
  • Réseau : les périphériques NAS sont connectés à un ordinateur ou à un autre appareil via le réseau, par un câble Ethernet ou le Wi-Fi. Ils peuvent également être équipés de ports USB pour connecter le NAS à d’autres appareils et pour charger, sauvegarder ou transférer des données vers et depuis le périphérique NAS.
  • Processeur : les périphériques NAS contiennent un processeur qui est utilisé pour l’intelligence et la puissance de calcul afin de gérer le système de fichiers, les opérations de lecture/d’écriture, l’exécution des applications, le traitement des fichiers multimédias, l’administration des divers utilisateurs et l’intégration au cloud.
  • Logiciel : un logiciel préconfiguré est installé sur le matériel NAS et fonctionne à l’aide d’un système d’exploitation qui gère le périphérique NAS et traite les demandes de stockage de données et de partage de fichiers. Les applications varient en fonction des fonctionnalités du boîtier NAS.

Quels sont les protocoles utilisés par le NAS ?

Le NAS utilise le protocole TCP/IP pour la communication avec les périphériques du réseau et des protocoles de fichiers tels que NFS, SMB/CIFS et AFP.

  • NFS : Network File System, ou système de fichiers en réseau. Ce protocole habituellement utilisé sur les systèmes UNIX et Linux est indépendant des fournisseurs et fonctionne sur n’importe quel matériel, système d’exploitation et sur toutes les architectures réseau.
  • SMB : Server Message Block. Ce protocole est également connu sous le nom de protocole SMB de Microsoft et généralement utilisé sur Microsoft Windows.
  • AFP : Apple Filing Protocol est un protocole propriétaire pour les appareils fonctionnant sous Apple macOS.

Le NAS est-il une option de sauvegarde intéressante ?

Les périphériques NAS possédant au moins deux disques durs peuvent être configurés en tant que baie redondante de disques indépendants (RAID) pour assurer la redondance et une meilleure disponibilité. La configuration RAID vous permet d’assurer la redondance des données en stockant des copies exactes sur deux disques durs ou plus, qui serviront de basculement si l’un des disques ne fonctionne plus.

Il ne faut pas oublier que les données peuvent disparaître si le périphérique est perdu ou si tous les disques durs tombent en panne. Un périphérique NAS ne doit jamais être la seule solution de sauvegarde, car il est vulnérable aux pannes, aux catastrophes naturelles et aux erreurs humaines.

Les fournisseurs de stockage NAS s’associent souvent à des fournisseurs de cloud pour créer des solutions de sauvegarde redondantes et flexibles, afin d’éviter toute perte de données.

Quels sont les avantages du NAS ?

Le NAS présente plusieurs avantages pour les organisations, notamment une plus grande évolutivité, une meilleure accessibilité et une performance supérieure. Voici quelques-uns des avantages liés à l’utilisation du stockage en réseau :

  • Évolutivité : pour augmenter la capacité de stockage avec un NAS, il suffit d’ajouter des disques durs équivalents ou d’une capacité plus importante. Les organisations peuvent ajouter un nouveau stockage sans interrompre le réseau ni remplacer ou mettre à niveau les serveurs existants.
  • Performance : puisqu’il est connecté au réseau local, le NAS peut stocker et traiter les fichiers plus rapidement. Le fait de retirer la responsabilité de la gestion des fichiers à d’autres périphériques en réseau peut également contribuer à améliorer les performances.
  • Facilité d’utilisation : les périphériques NAS nécessitent très peu de manipulation pour l’installation et la configuration, hormis quelques scripts simples. Les solutions NAS impliquent également moins de frais d’administration qu’un serveur de fichiers UNIX ou NT.
  • Meilleure accessibilité : le stockage est centralisé, et tous les appareils en réseau peuvent accéder au NAS. Les utilisateurs utilisant différentes machines et divers systèmes d’exploitation peuvent partager des fichiers et collaborer depuis plusieurs bureaux ou sites mobiles.
  • Extensibilité : vous pouvez télécharger des applications sur le boîtier NAS pour étendre les fonctionnalités et ajouter des fonctions de sécurité, de sauvegarde et de reprise après sinistre, des bases de connaissances, etc.

Quels sont les inconvénients du NAS ?

Les NAS présentent néanmoins quelques inconvénients :

  • Sauvegarde de données sur site : comme les NAS se trouvent physiquement sur site, le risque de perdre des données en cas de catastrophe naturelle ou de vol de périphérique est plus important.
  • Augmentation du trafic réseau : une utilisation intensive du NAS peut provoquer une congestion sur le réseau local partagé et affecter les autres utilisateurs. Les NAS ne sont donc pas adaptés aux applications qui nécessitent de transférer de grandes quantités de données.
  • Gestion du stockage : le NAS est un stockage partagé, ce qui signifie que les administrateurs système doivent appliquer des quotas pour éviter que certains utilisateurs n’utilisent trop de stockage au détriment des autres.

Quand utiliser le NAS ?

Cas d’utilisation courants :

  • Stockage et partage de fichiers : dans les PME, de nombreux bureaux distants utilisent des NAS pour centraliser et partager des fichiers. Plusieurs serveurs de fichiers peuvent être fusionnés sur un seul périphérique NAS pour plus de simplicité et une gestion facilitée.
  • Archives actives : un NAS haute capacité peut remplacer de grandes bibliothèques de bandes pour créer des archives actives consultables et accessibles.
  • Big Data : un NAS peut stocker de grands ensembles de données non structurées, comme des fichiers vidéo, des documents et des données IoT. Il peut également être étendu et utilisé pour le traitement de fichiers volumineux, le processus d’ETL (extraction, transformation, chargement) et l’analytique.
  • Virtualisation : le NAS est souvent utilisé pour les environnements de virtualisation récents ou de petite taille, lorsqu’une entreprise ne dispose pas encore d’un réseau de zone de stockage (SAN).

Combien coûte un NAS ?

Le prix d’un périphérique NAS est relativement abordable par rapport à d’autres solutions de stockage. Il existe divers produits NAS conçus pour les grandes sociétés, les petites entreprises et les bureaux personnels, mais le coût dépend des fonctionnalités et de la capacité de stockage dont vous avez besoin.

Les prix des NAS varient d’environ 500 dollars pour une configuration à un seul disque à plusieurs milliers de dollars pour des baies avec des disques échangeables à chaud et des fonctions plus avancées pour la gestion du stockage.

Utilisez FlashBlade de Pure Storage® pour le stockage de vos fichiers

Le stockage en réseau est une option adaptée aux organisations qui souhaitent stocker et partager de grandes quantités de données dans un réseau distribué. Mais les solutions NAS traditionnelles basées sur les disques durs sont coûteuses et lentes. Les systèmes NAS modernes utilisent un stockage flash plus rapide dans des configurations 100 % flash ou en complément des disques durs.

Pure FlashBlade® est une solution NAS extensible qui vous permet de simplifier et de consolider le stockage des données au sein d’une infrastructure moderne. FlashBlade fournit à la fois un stockage de fichiers et d’objets ainsi que des performances 100 % flash natives. De nouvelles lames peuvent être ajoutées pour augmenter la capacité et les performances sans interruption du réseau.

Choisissez Pure FlashBlade pour 

  • L’évolutivité : gagnez en capacité et en performance à chaque nouvelle lame.
  • La performance : jusqu’à 15 Go/s de bande passante avec 15 lames dans un seul châssis.
  • La connectivité : jusqu’à 16 ports Ethernet 100 Go/s par système FlashBlade.
800-379-7873 +44 2039741869 +43 720882474 +32 (0) 7 84 80 560 +33 1 83 76 42 54 +49 89 12089253 +353 1 485 4307 +39 02 9475 9422 +31 202457440 +46850541356 +45 2856 6610 +47 2195 4481 +351 210 006 108 +966112118066 +27 87551 7857 +34 51 889 8963 +41 43 505 28 17 +90 850 390 21 64 +971 4 5513176 +7 916 716 7308 +65 3158 0960 +603 2298 7123 +66 (0) 2624 0641 +84 43267 3630 +62 21235 84628 +852 3750 7835 +82 2 6001-3330 +886 2 8729 2111 +61 1800 983 289 +64 21 536 736 +55 11 2655-7370 +52 55 9171-1375 +56 2 2368-4581 +57 1 383-2387 +48 22 343 36 49
Votre navigateur n’est plus pris en charge !

Les anciens navigateurs présentent souvent des risques de sécurité. Pour profiter de la meilleure expérience possible sur notre site, passez à la dernière version de l’un des navigateurs suivants.